Thee Oh Sees – « Drop »

thee-oh-sees-dropDepuis les sorties de Floating Coffin et Singles collection Colume 3 en 2013, on pouvait se demander où en était Thee Oh Sees depuis le déménagement de leur leader (John Dwyer) de San Franciso à Los Angeles pour son projet solo Damaged Bug. Le doute aura été de courte durée, avec la sortie de Drop en avril. Enregistré dans une serre à bananes, on y retrouve avec grand plaisir leur rock-garage pshyché


Si vous voulez en connaître d’avantage sur cet excellent groupe, je vous conseille d’aller lire notre article à leur sujet : Thee Oh Sees – « Floating Coffin »

[Playlist] Cumulus #03

cumulus3

Voici un nuage de plus en ces temps nuageux dont nous espérons qu’il va vous plaire. Le 3ème Cumulus est là et regroupe 16 artistes dont nous avons déjà parlé dernièrement dans le blog. Cela donne une playlist d’un peu plus d’une heure pour vos oreilles.
Bonne écoute!

01. Max Frost – « White Lies »
02. Portugal. The Man – « Evil Friends »
03. BRNS – « Wounded « Mexico » »
04. The Growlers – « Burden of the Captain »
05. Foxygen – « No Destruction »
06. Thee Oh Sees – « Minotaur »
07. The Knife – « Pass This On »
08. Daily Vacation – « Dawn at the Lagoon »
09. Tristesse Contemporaine – « Daytime Nighttime »
10. Plan B – « Ill Manors »
11. Kadebostany – « Walking with a Ghost »
12. AlunaGeorge – « You Know You Like It »
13. Bike For Three – « Full Moon »
14. Deltron 3030 – « Mastermind »
15. Rhume – « Tempête Dans Un Verre D’eau »
16. Boards of Canada – « Reach For The Dead »

Thee Oh Sees – « Floating Coffin »

Thee Oh Sees – Floating Coffin

En avril, le 12em album « Floating Coffin » du groupe californien Thee Oh Sees est sortie dans les bacs. Thee Oh Sees en quelques chiffres c’est : 12 albums en 10 ans, 4 en 2 ans, 6  noms (Orinoka Crash Suite, OCS, Orange County Sound, The Ohsees et The Oh Sees), 1 leader (John Dwyer) accompagné de 4 membres (Brigid Dawson, Pety Dammit!, Mike Shoun, Lars Finberg), 2 batteurs, 1 apparition dans Breaking Bad, 1 groupe génial !

« Floating Coffin » vient donc de confirmer que l’hyper productivité de ce combo venu de San Francisco ne nuit pas à leur qualité. L’album, qui succède aux très bons « Putrifiers II » et  « Carion Crawler/The Dream », montre que le groupe se diversifie et s’affine au fil de leurs nombreuses productions…Une philosophie de production expliquée par Dammit au New York Music News en 2012 :

« We work hard. I think it seems strange for us to release so many records because of the tradition in the recording industry to do things a certain way. For decades it has been months and months in the studio, one release a year, tour this, tour that, do this, do that… We just do what we want to do. Most of the songs have been worked out by the time we get to the studio so we can record them all live in two days. The other two days in the studio are having fun writing on the spot and having fun

Thee Oh Sees – Floating CoffinCet esprit on le retrouve dans la musique de Thee Oh Sees que l’on pourrait considérer comme un mélange de garage rock, de passage psychédélique et de folk. Le dernier album ne déroge pas à la règle. On se laissera emporter par les guitares auxquelles se mélange les voix de Dwyer et de Dawson ou encore par les passages psychés au détour d’une flute  (« Tunnel Time » ) ou d’un violon (« Minotaur »). En écoute, je vous propose de découvrir les titres « Toe Cutter – Thumb Buster » et « Minotaur » (à travers leur clip), ainsi que la plus ancienne « Tidal Wave » (le passage présent dans Breaking Bad).