Courant d’Air #1745

designklein-14811822Barns Courtney, Glitter & Gold, 2017.

L’artiste d’origine anglaise Barns Courtney nous délivre enfin sous tout premier album « The Attraction of Youth » après la sortie de son EP « The Dull Drums » en 2016. Sur un rock plutôt Folk aux allures Pop, la voix de Barns Courtney a déjà séduit lors des premières parties de Blur, The Libertines ou encore The Who. Son titre « Glitter & Gold » a été sélectionné dans la soundtrack du film « Gold » mettant notamment en scène Matthew McConaughey.

PWR BTTM, New Trick, 2017.

PWR BTTM prononcé « Power Bottom » est un groupe américain composé de Liv Bruce et de Ben Hopkins. Le groupe queer déjanté vient de sortir son deuxième album « Pageant » et nous propose encore un punk-rock bien ficelé. Sous les feux médiatiques en mai 2017 suite aux révélations d’une fan accusant un des membres du groupe d’abus sexuels, le duo a pratiquement tout perdu. Annulation de leur tournée, départs de certains membres, rupture de contrat avec leur label Polyvinyl Records… Le groupe dément ces accusations et tente de se remettre debout depuis.

Declan McKenna, Isombard, 2017.

Le jeune prodige anglais de 18 ans a beaucoup de potentiel. Il le prouve avec la sortie de son premier album « What Do You Think About The Car« . Ce nouvel opus inclut de nombreux titres qu’il a composés dès 14 ans. Declan McKenna fait preuve d’une grande maturité tout comme sa musique et ses textes engagés. Je vous laisse découvrir le titre Isombard qui tout comme moi je l’espère vous émoustillera les oreilles.

Bonzai, Where Are U Now, 2016

Bonzai est une artiste née dans l’Indiana et élevée à Dublin dans un univers musical teinté de jazz. A cela, vous rajoutez des influences hip-hop électro inspirées de Santigold ou encore M.I.A et vous obtenez Bonzai. Elle a tourné avec Mura Masa le célèbre DJ et producteur anglais qui a notamment collaboré avec A$AP Rocky. Du haut de ses 20 ans, Bonzai sort un EP intitulé « Sleepy Hungry » en 2016 et je vous propose d’écouter What Are U Know.

King Krule, Dum Surfer, 2017

On ne le présente plus et on ne l’arrête plus. Archy Marshall Aka King Krule continue de surfer sur la new wave mais il serait bien trop réducteur d’en rester là. Il vient de sortir son dernier album intitulé « The OOZ » en 2017 dans lequel on retrouvera surtout des ballades planantes. King Krule vous hypnotise avec sa voie grave et caverneuse et se permet aussi de s’essayer au hip-hop dans un morceau dark/trash intitulé « Dim Surfer« . Un petit bijou qui vous donnera un bon aperçu de l’atmosphère de l’album.

 

 

 

Publicités

Interview de Wellbird.

wellbird2Si les 4 membres de Wellbird ne sont pas des bizuths, leur projet commun est lui par contre tout frais.

Dans un écrin pop, les compositions du groupe naviguent dans des sous-genres toujours proches mais bien distincts.

Pour décrire l’état d’esprit Wellbird, le plus simple est encore de transposer la description qu’ils font d’eux-même:

Faux super-groupe réunissant Sammy Decoster, Jim Paillard (Erevan Tusk) & Nicolas Puaux (Narrow Terence) sous la houlette d’Alex Viudès – opérant lui-même dans chacun des trois projets précités – WELLBIRD est avant tout une affaire d’instinct. Misant sur la bonne entente musicale et humaine pressentie de ce beau monde, ce dernier les réunit avec l’envie fougueuse d’enregistrer une bonne poignée de chansons reflétant ces quatre personnalités. Un projet « simple et rapide, à l’image de ces groupes que l’on montait en une nuit à l’adolescence ».

wellbird

Ayant très vite accroché à leurs compositions, j’ai lancé au groupe une invitation pour une petite interview. Invitation acceptée. Alex Viudès a donc sacrifié un peu de son temps pour Château d’Air. Un grand merci à lui. Et voici ce qu’il a à nous raconter:

  • Je vous laisse vous présenter, et me dire quelques mots sur le parcours de chacun (groupes précédents, instrument joué, …).

Commençons par les présentations. Il y a Jim Paillard au chant/guitare/basse/clavier, aussi chanteur leader d’Erevan Tusk entre autres puis Nicolas Puaux au chant/guitare/basse/clavier, un des deux frères Puaux du groupe Narrow Terence ensuite Sammy Decoster chant/guitare/basse/scie musicale qui officie aussi sous son nom et Valparaiso et enfin Alex Viudès chant/batterie/clavier, le catalyseur de l’équipe qui travaille avec toutes personnes en dehors de Wellbird.

  • Comment s’est faite votre rencontre, sachant que vous avez tous déjà un certain passif dans la musique?

C’est Alex (moi) qui a eu la bonne idée de créer cette rencontre, ahahah (Oui, je m’auto congratule…) Je connaissais tous ces gens depuis pas mal de temps, ayant effectué des tournées, enregistré des albums, j’étais sûr de créer un groupe aussi bien homogène artistiquement qu’humainement! Et ça a tout de suite pris. On était tous enchantés de jouer ensemble, ça allait très vite et on a très vite décidé d’aller enregistrer en studio.

  • Quand on écoute les morceaux, on a presque l’impression d’avoir affaire à plusieurs albums, tellement il y a d’univers différents (de la chanson française de Gris Métallisé ou Marteau au folk épuré de Temptation en passant par le rock de Soldier on the Ground ou la pop de Picture of a Picture). Le travail de composition se fait-il en groupe ou bien chacun apporte «ses chansons»?

Oui, à la base du projet j’avais présenté ça aux gars comme un laboratoire où chacun pouvait ressortir de vielles chansons laissées dans un coin de la tête ou de l’ordi donc des univers différents effectivement. Mais les chansons apportées étaient dans un stade embryonnaire, ensuite on s’est tous retrouvé en répète et on a commencé à mettre les choses en place. Au niveau de la réalisation et production de cet EP c’est moi qui ait tout dirigé en essayant de prendre le plus de recul possible, pas simple des fois quand on joue dans le groupe. Et c’est ce qui fait la force de ce groupe, les univers différents mais avec une ligne directrice, il y a quelque chose qui les relie et qui forme des liens très forts entre toutes ces chansons.

  • Vous n’avez pas peur de justement faire peur à l’auditeur en le déboussolant un peu avec cette variété de styles?

Alors là non pas du tout, et tout est marqué dans le titre si je puis dire ! «  Menu » ahahah…Non, on n’est pas non plus dans un EP qui mélange Ska, Metal Symphonic et musique trad du Kurdistan. On reste dans un format pop song, chanson qui est habillé un peu plus chaudement par-ci, moins par-là, tout dépend du climat qu’on a envie de mettre en place.

  • Le fait d’alterner des morceaux chantés en français et en anglais c’est le fruit du hasard ou bien une démarche qui associe volontairement le style musical au langage?

Même chose pour les langues employées. La langue reste un outil de communication pour faire passer un message par exemple, donner de émotions, mettre un décor… et je pense sincèrement que l’emploie de l’anglais à notre époque n’est plus trop un frein de compréhension car de plus en plus de personnes utilisent et parlent cette langue. Dans le groupe il y a des personnes bilingues, trilingues donc la maîtrise de l’anglais utilisé est là et bien maîtrisé même. On n’a pas non plus voulu se cantonner à une seule langue, dans Wellbird toutes les vannes sont ouvertes et ça fait du bien ! En montant ce groupe je savais pertinemment qu’il y aurait ces deux langues présentes dans les chansons. 

  • Vous précisez vous-mêmes dans votre description que Wellbird est « simple et rapide, à l’image de ces groupes que l’on montait en une nuit à l’adolescence ». Cela signifie-t-il que le projet est éphémère, ou bien y aura-t-il une (des) suite(s)?

On aime bien cette image d’ados qui montent leur groupe du jour au lendemain juste par envie de créer quelque chose ensemble, so 90’s quelque part. Et bien on est dans le même cas. On n’a pas réfléchi, après un dîner où j’avais réuni tout le monde (d’où le titre Menu peut être ?), on est tous parti en se disant qu’on allait monter un super groupe et qu’on allait créer des choses qui nous ressemblent en conservant un esprit de franche camaraderie. L’histoire commence ainsi et n’est toujours pas finie, des choses arrivent pour 2018…

Un grand merci, encore une fois, au groupe pour leur temps. Si vous voulez écouter leur EP, sorti au mois d’avril, c’est juste là (il est aussi possible de le commander en physique):

Leur page Facebook.

Stupeflip – « The Antidote »

stupeflip

5 ans après leur dernier album The Hypnoflip Invasion, Stupeflip revient avec un nouvel album. Ce dernier a été, une nouvelle fois, financé par une cagnotte participative qui a permis au groupe de lever plus de 400 000 euros par leur fan et garder ainsi leur indépendance. Cette somme va donc servir a enregistrer le nouvel album, réaliser des clips et organiser une flip party géante… En attendant mars et la sortie officielle du nouvel opus, on peut écouter  le premier morceau The Antidote.

Le lapin veut sa stup-dose
Prêt à mordre jusqu’au sang
Il utilise sa truffe rose pour aller gratter quelques sons
Et sa détale en sautillants toujours au bord de l’overdose
Comment bouffer du stup sans choper la myxomatose

La Femme : « Mystère »

La-femme

Après le succès mérité de l’album Psycho Tropical Berlin, le groupe français La Femme sort ce 2 septembre leurs deuxième album intitulé Mystère. On y retrouve tout l’univers foisonnant du groupe avec, en prime, des accents psychédéliques. On vous propose donc d’écouter les 2 single Ou va le monde? et Sphynx, et en cette période de rentrée le titre Septembre.



 

Courant d’Air #1618

Buku-Music-Festival-2013-Review

Hello les lapins! Voilà bien trop longtemps que nous sommes restés muets. L’été approche, les festivals pullulent et les artistes s’en donnent à coeur joie. C’est pourquoi, nous aussi, nous avons décidé de sortir de notre tanière pour vous offrir un Courant d’Air et vous faire partager les titres issus des dernières productions que vous retrouverez certainement cet été lors de vos péripéties de festivaliers affûtés.

Radiohead – « Burn The Witch »

Le dernier album de Radiohead remonte à 2011 lors de la sortie de « King Of Limbs ». Depuis le groupe ne s’était plus reformé et l’on commençait à s’inquiéter d’avoir un jour l’opportunité d’écouter à nouveau un de leur bijou. Et pourtant, le groupe avait annoncé qu’il préparait un nouvel album dont la sortie est prévue… aujourd’hui à 20h! Nous vous laissons donc découvrir le titre inédit « Burn The Witch » issu de ce neuvième LP. Vous pourrez également découvrir le tout dernier clip « Daydreaming » sorti hier sur la toile et commander le dernier album en ligne pour les plus impatients! A tous les lapins qui ont obtenu leur billet pour le prochain live de Radiohead au Zénith de Paris, nous vous souhaitons un grand moment de bonheur!

PJ Harvey – « The Community Of Hope »

Après son excellent « Let England Shake » qui n’a pas fait trembler que la Couronne mais aussi tous ses fans, PJ Harvey revient sur le devant de la scène avec la sortie de son tout dernier album intitulé « The Hope Six Demolition Project ». On retrouve avec grand plaisir la voix envoûtante de Poley Jean Harvey et les envolées acoustiques qui nous avaient tant séduits à l’écoute des titres tels que « Let England Shake » et « The Words That Maketh Murder ». On pourra retrouver PJ Harvey en concert dans le cadre du festival We Love Green à Paris ou encore au festival de Glastonbury tout deux programmés au mois de juin prochain.

DJ Shadow – « Nobody Speak »

He is back! Et oui, après son dernier album « The Less You Know The Better » sorti en 2011, voici enfin la toute dernière galette du grand DJ et producteur californien intitulé « The Mountain Will Fall ». Vous pourrez assister à son concert dans le cadre du festival Peacock cet été à Paris au mois de Juillet. Nous avons pris nos places en ce qui nous concerne!! Quoiqu’il en soit, voici donc un morceau choisi pour vos oreilles dans lequel vous retrouverez en featuring l’excellent hip-hop de « Run The Jewels » qui nous avait épaté lors de leur prestation sur scène au festival Pitchfork en 2015. Voici pour vous « Nobody Speak ».

Aesop Rock – « Rings »

Le talentueux rappeur et producteur Ian Bavitz aka « Aesop Rock » né à Oyster Bay aux Etats-Unis vient de sortir son tout nouvel album intitulé « The Impossible Kid ». On peut dire que l’artiste n’a rien perdu de sa superbe! On retrouve sa voix si particulière et son flow aussi bien tranquillement dicté qu’énergiquement débité sur le titre « Rings » que  nous vous proposons ici.

The Kills – « Doing It To Death »

The Kills revient fort avec la sortie de leur dernier album « Ash & Ice » prévue le 3 juin prochain. Après le très bon LP « Midnight Boom » sortie en 2008, et le dernier « Blood Pressures » sorti en 2011, le groupe Anglo-Américain formé par le guitariste Jamie Hince (UK) et la chanteuse Alison Mosshart (US) se relance et seront présents dans de nombreux festivals cet été. Vous pourrez notamment les retrouver aux Vieilles Charrues à Carhaix ou encore aux Eurockéennes de Belfort.

Fakear – « Sheer-Khan »

Voilà plus de deux ans que nous souhaitions vous parler de ce DJ français né à Caen. Et nous aurions dû… Fakear est un auteur compositeur de musique électronique et est déjà l’auteur de nombreux EP dont « Morning in Japan » qui avait propulsé le DJ sur le devant de la scène. Fakear délivre une musique électronique planante influencée par ses voyages à travers le monde. On retrouve alors des beats très mélodieux qui vous transportent sur un fond de musique World le tout orné de voix cristallines envoûtantes. C’est une musique qui vous bercera aisément lors de vos prochains voyages, dans le train, dans votre lit ou bien encore entre amis. Voici donc pour vous son tout dernier titre « Sheer-Khan » fraichement publié.

Glass Animals« Toes »

Glass Animals nous vient de Oxford et est composé de 4 membres dont Dave Bayley chanteur et leader du groupe, et producteur de leur album « Zaba » sorti en 2014. Dave Bayley, alors étudiant en médecine, se réunissait avec ses musiciens le soir pour composer quelques titres jusqu’à la publication de ce tout premier album. Glass Animals propose une musique Indie-Rock très touchante notamment grâce à la voix de Dave Bayley. Pour vos oreilles, voici le titre intitulé « Toes ».

Autolux« Change my head »

Autolux est un groupe américain qui nous vient de Los Angeles. Le groupe est formé de trois membres dont Carla Azar à la batterie et au chant et ce depuis 1999. A noter que la chanteuse a également collaborer à la batterie sur l’excellent album de Jack White « Blunderbuss » sorti en 2011. Le groupe vient de terminer la production de son dernier album « Pussy’s Dead » et a signé sur le tout dernier label « 30th Century Records » du célèbre et incontournable Danger Mouse. Ils apparaitront donc sur la première compilation du label disponible ici. Je vous laisse découvrir le titre « Change My Head » en espérant que vous voudrez  en savoir plus…

Courant d’Air Hivernal

noelDéjà décembre! Pour nous faire pardonner notre manque d’assiduité dans nos publications, voici une playlist qui égaiera ce mois hivernal. Elle rassemble des morceaux colletés lors des mois précédents et qui ont caressé nos oreilles. Dans cette playlist, on trouvera du rock, de la pop, du hip hop et de l’électro plus ou moins mélangés. 

Bonne écoute !