Courant d’Air #1745

designklein-14811822Barns Courtney, Glitter & Gold, 2017.

L’artiste d’origine anglaise Barns Courtney nous délivre enfin sous tout premier album « The Attraction of Youth » après la sortie de son EP « The Dull Drums » en 2016. Sur un rock plutôt Folk aux allures Pop, la voix de Barns Courtney a déjà séduit lors des premières parties de Blur, The Libertines ou encore The Who. Son titre « Glitter & Gold » a été sélectionné dans la soundtrack du film « Gold » mettant notamment en scène Matthew McConaughey.

PWR BTTM, New Trick, 2017.

PWR BTTM prononcé « Power Bottom » est un groupe américain composé de Liv Bruce et de Ben Hopkins. Le groupe queer déjanté vient de sortir son deuxième album « Pageant » et nous propose encore un punk-rock bien ficelé. Sous les feux médiatiques en mai 2017 suite aux révélations d’une fan accusant un des membres du groupe d’abus sexuels, le duo a pratiquement tout perdu. Annulation de leur tournée, départs de certains membres, rupture de contrat avec leur label Polyvinyl Records… Le groupe dément ces accusations et tente de se remettre debout depuis.

Declan McKenna, Isombard, 2017.

Le jeune prodige anglais de 18 ans a beaucoup de potentiel. Il le prouve avec la sortie de son premier album « What Do You Think About The Car« . Ce nouvel opus inclut de nombreux titres qu’il a composés dès 14 ans. Declan McKenna fait preuve d’une grande maturité tout comme sa musique et ses textes engagés. Je vous laisse découvrir le titre Isombard qui tout comme moi je l’espère vous émoustillera les oreilles.

Bonzai, Where Are U Now, 2016

Bonzai est une artiste née dans l’Indiana et élevée à Dublin dans un univers musical teinté de jazz. A cela, vous rajoutez des influences hip-hop électro inspirées de Santigold ou encore M.I.A et vous obtenez Bonzai. Elle a tourné avec Mura Masa le célèbre DJ et producteur anglais qui a notamment collaboré avec A$AP Rocky. Du haut de ses 20 ans, Bonzai sort un EP intitulé « Sleepy Hungry » en 2016 et je vous propose d’écouter What Are U Know.

King Krule, Dum Surfer, 2017

On ne le présente plus et on ne l’arrête plus. Archy Marshall Aka King Krule continue de surfer sur la new wave mais il serait bien trop réducteur d’en rester là. Il vient de sortir son dernier album intitulé « The OOZ » en 2017 dans lequel on retrouvera surtout des ballades planantes. King Krule vous hypnotise avec sa voie grave et caverneuse et se permet aussi de s’essayer au hip-hop dans un morceau dark/trash intitulé « Dim Surfer« . Un petit bijou qui vous donnera un bon aperçu de l’atmosphère de l’album.

 

 

 

Publicités

Rone – « Brest »

La parution du 4e album de l’artiste électro Rone, « Mirapolis », est annoncée pour le 3 novembre et « les douze titres de ce nouveau disque, constituent chacun à leur manière des tranches de vie des créatures peuplant une cité utopique échafaudée par Rone ». Premier extrait de cet opus, dont la pochette est signée Michel Gondry, est intitulé « Brest », éventuel clin d’œil à la Bretagne ou l’album a été composé. Une tournée est également prévue et vous pouvez retrouver toutes les dates ici.

Les meilleurs morceaux techno.

Les internautes viennent d’élire, via le site du festival Awakenings, les meilleurs morceaux techno. Nous ne pouvions raisonnablement pas rester les bras croisés à regarder passer les trains sans réagir. Voici donc le Top 9 (oui, pourquoi pas) des morceaux techno, version Château d’Air (classés par ordre alphabétique).

Aphex Twin, Come To Daddy

Daft Punk, Da Funk

Death In Vegas, Rekkit

DJ Cam, Twilight Zone

Fischerspooner, Emerge

Kraftwerk, Autobahn

Laurent Garnier, The Man With The Red Face

Moderat, A New Error

Underworld, Born Sleepy

 

 

Stupeflip – « The Antidote »

stupeflip

5 ans après leur dernier album The Hypnoflip Invasion, Stupeflip revient avec un nouvel album. Ce dernier a été, une nouvelle fois, financé par une cagnotte participative qui a permis au groupe de lever plus de 400 000 euros par leur fan et garder ainsi leur indépendance. Cette somme va donc servir a enregistrer le nouvel album, réaliser des clips et organiser une flip party géante… En attendant mars et la sortie officielle du nouvel opus, on peut écouter  le premier morceau The Antidote.

Le lapin veut sa stup-dose
Prêt à mordre jusqu’au sang
Il utilise sa truffe rose pour aller gratter quelques sons
Et sa détale en sautillants toujours au bord de l’overdose
Comment bouffer du stup sans choper la myxomatose

Le hip-hop 90’s et 00’s selon DJ Vadim

dj-vadimDJ anglais né à Saint-Petersbourg, DJ Vadim est l’un des maîtres de l’abstract hip hop. Dans ses albums, il parvient à intégrer l’ensemble des sons qu’il aime : hip-hop d’abord, mais également électro, dub, soul, jazz, classique, bruitages. Ce prolifique explorateur de sons, nous offre aussi régulièrement des mixtapes gratuites. La dernière, une vrai réussite, est la rencontre entre le hip-hop des année 90 et 2000, selon Vadim. Le résultat donne 2h de régal pour les amateurs du genre!

Petit Biscuit : nouveau talent de l’électro française

petit-biscuitA 16 ans Petit Biscuit, alias Mehdi Benjelloun, représente un certain renouveau de l’électro française, en compagnie entre autres de Fakear, Thylacine et Superpoze. Ce jeune Rouennais a su profiter du succès de son titre Sunset Lover (plus de 12 millions de vues sur youtube) pour enchainer les performances lives ce printemps et cet été. Vous avez pu éventuellement découvrir son premier EP (autoproduit) sortie en mai 2016 au Printemps de Bourges, au Montreux Jazz festival ou encore aux Vieilles Charrues.

De formation classique, violoncelliste à 5 ans, Petit Biscuit a enchainé par le piano, la guitare et le solfège avant de se tourner vers la musique électronique depuis sa chambre avec son ordinateur. S’inspirant d’influence diverse (de Chopin à Flume en passant par The XX), Petit Biscuit définit sa musique comme un mélange d’électronique et d’analogique à partir d’une composition suivant différents schémas : « Je peux partir d’une inspiration visuelle, sonore ou d’un souvenir. Ce n’est pas toujours très précis mais c’est souvent quelque chose de visuel. L’image et la musique vont très bien ensemble. Il faut un peu de mélancolie mais qu’elle soit toujours nuancée. » Le résultat est vraiment intéressant et on se retrouve plongé dans son univers à la fois envoutant et dynamique au fur et à mesure de réels compositions. De mon point de vue, le morceau Jungle est le plus abouti et vient en point d’orgue de cet EP prometteur. En attendant la sortie de son album, je vous propose donc de découvrir les 5 titres (Sunset Lover, Jungle, Once Again, Iceland, Full Moon), composant l’EP de ce jeune talent à suivre.