Courant d’Air #1702

Tropic Of Cancer, Restless Idylls, 2013.

Difficile de faire plus noir. Naviguant dans un son électro limite morbide, Camella Lobo, la tête pensante de Tropic of Cancer, nous rappelle à chaque instant que l’on peut faire plus triste que la minute précédente. L’album est d’ailleurs sorti sur le label « Blackest Ever Black ». Un signe probablement.

DMA’s, Hills End, 2016.

Pas forcément très original comme musique, mais bon dieu qu’est ce que ça déménage chez DMA’s. Les bon vieux tuyaux pop rock fonctionnent ici à plein régime pour le « meilleur groupe australien de pop britannique ».

NOFX, First Ditch Effort, 2016.

Voilà des anciens qui persistent et signent. Malgré un premier album sorti en 1988, NOFX arrive encore à faire de la bonne musique. Loin d’être révolutionnaire, l’album a le mérite d’être vraiment agréable et de proposer quelques moments originaux, chose qui devient rare dans le skate punk.

Deftones, Gore, 2016.

Huitième album pour les Deftones qui réussissent toujours à trouver le juste milieu entre la violence du métal et la douceur, toute relative, qu’ils lui associent.

Tegan And Sara, Love You To Death, 2016.

Les jumelles de Calgary changent une nouvelle fois de registre. Après avoir exploré la pop, le folk, le rock, elles se tournent vers une production plus électronique et matinée de synthés.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s