BO : « Only Lovers Left Alive »

Jozef-van Wiwwen-Sqürl

« Only Lovers Left Alive » est le dernier film de Jim Jarmush, sortie en salle en février 2014, qui raconte l’histoire d’amour éternelle entre deux vampires désabusés, déçus par l’humanité. Un film magnifique primé du Cannes Soundtrack Award 2013 pour sa bande originale composée par le groupe Sqürl (groupe emmené par Jim Jarmusch, Carter Logan and Shane Stoneback) et Jozef Van Wissen.

Le film prend à contre pied  l’univers de Vampire utilisé dernièrement (Twilight and co…). En fait, le thème est utilisé pour en faire une autobiographie. Adam résume tout ce que lui, Jarmusch aime (littérature, musique) et aussi sa propre nostalgie, sa lassitude de l’époque (renforcée par le personnage du vampire qui vit depuis des siècles). Mais cette nostalgie ne tombe pas dans le pessimisme grâce surtout au personnage d’Eve (double positif d’Adam et aussi face positive de Jarmusch) qui croit à la modernité et au renouvellement du monde (les fleurs qui repousseront sur Detroit). Le tout donne une pépite visuelle et sonore.

La BO a comme d’habitude une place prépondérante dans son film jusqu’au point ou il a participer a sa conception. (composition de Neil Young dans Dead Man, la musique de RZA membre fondateur du Wu Tang Klan dans Ghost Dog la voie du Samourai ou encore la bo envoutante de Broken Flowers). Ici,  14 titres aux ambiances sombre qui s’écoule lentement au gré des cordes (mélange de luth et bourdonnement de guitarres électriques) de Jozef Van Wissen. On retrouvera aussi en invité Zola Jesus, Yasmine Hamdan et Madeline Follin du groupe Cults. Une bande originale qui s’écoute en boucle…

Pour la petite histoire, en 2007 Wissen croise dans une rue de SoHo (New York) la silhouette dandy de Jarmusch, dont il admire les films. Il lui pose sans réfléchir une question direct : «Le luth, ça vous intéresse ?» Pas farouche, le cinéaste répond : «Oui.» Ils deviennent amis et publieront plusieurs disques ensemble… N’hésitez donc pas a plonger dans cet univers et en attendant voici deux extaits:The Taste of Blood et Hal.

Publicités

Courant d’Air #1412

Courant d'Air #1407

Le premier jour de printemps est un moment idéal pour faire le ménage. On ouvre bien en grand portes et fenêtres du château et on laisse alors place à un énorme Courant D’Air pour qu’il emporte les dernières traces de l’hiver.
Voici donc une playlist de 18 morceaux découverts récemment par nos soins et à destination de vos précieuses oreilles.

Concernant le bulletin musical de la playlist :
Le matin, une bise pop soufflera assez énergiquement. Elle laissera la place à un vent rock dominant accompagné de quelques averses psyché et soul en milieu de journée. Un flux hip-hop prendra alors la relève à la tombée de la nuit. Pour finir, l’air se remplira de sonorités électroniques en fin de soirée.

En bonus une vidéo live au SXSW de Damon Albarn , Dan The Automator, Del The Funky Homosapien et… Snopp Dogg interprétant « Clint Eastwood« .


Sur le nuage de BieresBretonnes.fr

bierres-bretonnes2Les beaux jours arrivant, pourquoi ne pas en profiter pour déguster une bière tout en écoutant de la musique? Pour l’occasion, les membres de bieresbretonnes.fr nous ont concocter une très belle playlist : « Air de bière pour un château en Bretagne ». Pour le choix de la bière direction leur très beau site qui vous guidera sans problème! Merci à Clem, Marion, Guillaume,André Lemalt et bonne dégustation!

  1. Tomas Azier – « Red Eyes« 
  2. Archive – « Controlling Crowds« 
  3. Noir & Haze – » Around (Solomun Vox) »
  4. Gil Scott-Heron – « Me And The Devil« 
  5. Boards Of Canada – « Chromakey Dreamcoat« 
  6. Croquet-club -« Day-After-Day« 
  7. Half Moon Run -« Full Circle »
  8. The Sleeping Years – « Setting Fire To Sleepy Towns« 
  9. Lescop – « La Nuit Américaine« 
  10. Pendentif – « Embrasse Moi« 
  11. Bent – « Swollen« 
  12. Trash Palace – « Your Sweet Love (feat. Alison Shaw) »
  13. Röyksopp – « What Else Is There« 
  14. Elastica – « 2_1« 
  15. The Coral – « Don’t Think You’re The First« 
  16. Sisi Ali – « I Love You When You’re Drunk« 
  17. Craig Armstrong – « Alpine Tunnel« 
  18. Primal Scream – « Keep Your Dreams« 
  19. Trentemøller – « Miss You« 
  20. Massive Attack -« Two Rocks And A Cup Of Water« 

Kishi Bashi? Oh oui!

Kishi Bashi – “Philosophize In It! Chemicalize With It!”

Aujourd’hui je vais vous parler d’un artiste que je surveille du coin de l’œil. Ses publications traînent régulièrement dans mon lecteur mp3 car ses chansons sont autant de pépites auditives qui m’enchantent à chaque écoute. Il s’agit de Kishi Bashi et son deuxième album est attendu pour le printemps.

MAJ du 05/03/2014 : Kishi Bashi vient d’annoncer officiellement son deuxième album « Lighght » qui sortira le 13 mai prochain. Il nous offre en prime la version finale de « Philosophize…« .

Kaoru Ishibashi de son vrai nom, est un musicien américain qui a tourné avec Regina Spektor, Sondre Lerche et of Montreal. Il est également un membre fondateur du groupe New-Yorkais Jupiter One. C’est un touche-à-tout qui chante et joue aussi bien du violon, de la guitare que du synthétiseur.
En 2011, l’artiste se lance dans une carrière solo sous le pseudo Kishi Bashi. Il sort son premier EP « Room For Dream » qui annonce déjà clairement un univers très personnel.
En 2012, Kishi Bashi sort son premier album « 151a » sur Joyful Noise Recordings. « 151a » se prononce « 一期一会 (Ichi-go ichi-e) » en japonais. Ce terme décrit un concept culturel japonais associé à la cérémonie du thé et qui peut se traduire comme « une occasion unique dans une vie » ou « chaque moment est unique ». L’album est en partie financé par une campagne Kickstarter. C’est un premier opus remarqué et quelques unes des chansons seront utilisées dans des publicités aux Etats Unis.
En 2013, Kishi Bashi a sorti quelques singles dont « Philosophie In It! Chemicalize With It! » qui n’était à l’origine qu’un morceau d’une trentaine de secondes pour des pubs d’Huawei.  Il a également sorti un coffret vinyle avec une reprise de « A Sunday Smile » de Beirut et « This Must Be The Place (Naive Melody) » des Talkings Heads.
2014 est l’année de son deuxième album mais cela ne l’a pas empêché de sortir un live pour la Saint Valentin (Live On Valentine’s)

Sa musique repose sur des boucles de chants et d’instruments qui lui permettent d’expérimenter et de réinterpréter à loisir en fonction de ses envies. Il arrive à créer un univers mélodique fort et coloré dans lequel on ne rechigne pas du tout à pénétrer. Stereogum évoque Sufjan StevensAnimal Collective et Vampire Weekend pour parler de la musique de Kishi Bashi  et je ne peux qu’être d’accord sur ce point même si ses influences sont infiniment plus diverses et variées pour notre plus grand bonheur. Sa musique est facilement accessible et dégage une énergie rare à laquelle on a du mal à résister. Ses performances en live sont, parait-il, magiques et ses vidéos de concerts qui traînent sur Youtube sont de bons indices pour se faire réellement une idée.

En attendant la sortie prochaine de son deuxième album, voici une sélection de quelques morceaux à écouter sans modération :