Courant d’Air #1726

designklein-14811822The Drums, Abysmal Thoughts, 2017.

Album touche-à-tout mais homogène. Bourré de belles mélodies arrangées à plein de sauces différentes. Vraiment agréable de A à Z. @thedrumsforever

Milk Teeth, Vile Child, 2016.

Une énergie débordante et une alternance entre un chant féminin tout en subtilité et un chant masculin que l’on peut définitivement qualifier de bourrin. un son original donc, qui sonne d’ailleurs bien américain pour un groupe britannique. @MILKTEETHPUNX

The Mountain Goats, Goths, 2017.

Un album qui commence comme une annonce de fin du monde. L’ambiance se détend ensuite clairement et laisse place à une pop aérienne et toujours mélancolique. @mountain_goats

Kevin Morby, City Music, 2017.

Difficile de faire mieux que l’an dernier (où Kevin Morby avait sorti le meilleur album selon moi). Mais City Music regorge une nouvelle fois de perles pop @kevinmorby

Courant d’Air #1724

designklein-14811822Muncie Girls, From Caplan To Belsize, 2016.

Si le début de l’album est un peu répétitif et peu de morceaux sortent du lot, la suite est bien plus excitante et nous plonge dans un grunge qui n’est pas sans rappeler les Veruca Salt vocalement parlant.@munciegirls

 TOPS, Sugar At The Gate, 2017.

Moment de détente en perspective avec TOPS, qui distillent tranquillement leurs petites mélodies. Équivaut largement à une heure de yoga. @TTTOPSSS

Will Straton, Rosewood Almanach, 2017.

Songwriter de talent, Will Straton sur son quatrième album ne se prive pas pour redonner des lettres de noblesse au genre. @willlstratton

Wavves, You’re Welcome, 2017.

La première écoute laisse clairement dubitatif et il n’y a pas vraiment de morceau qui se démarque du lot. L’auditeur aura besoin, tout comme moi, de laisser tourner un peu l’album pour que les subtilités se précisent et que chaque piste s’exprime indépendamment. @WAVVES

Girlpool, Powerplant, 2017.

Juste un énorme talent pour ces 2 jeunes filles (19 et 20 ans) qui en sont déjà à leur deuxième LP. Une écriture simple, mais qui fait toujours mouche. Sans fioriture. @girlpoolband

Courant d’Air #1723

designklein-14811822Mal Blum, You Look A Lot Like Me, 2015.

Petit coup de cœur, il faut l’avouer, pour le travail de la new-yorkaise, qui sous couvert de douceur nous propose des mélodies rudement bien senties. @MalBlum

Great Grandpa, Can Opener, 2015.

Un son Low-Fi vraiment prenant et des morceaux fourrés de bonnes trouvailles, c’est la recette Great Grandpa. @greatgrandpaband

The Broken Hearts, Lost In Little Tokyo, 2017.

Quel est le point commun entre The Cure, Oasis et des ballades de hard rockeurs? The Broken Hearts, qui sortent leur premier album, n’hésitent pas à mélanger les genres et à faire le grand écart entre les morceaux.Ça passe d’ailleurs plutôt bien (la plupart du temps…).

Feist, Pleasure, 2017.

J’étais resté sur une image un peu « légère » de la musique de Feist. C’était sans compter sur Pleasure, hautement recommandable et clairement dense musicalement. @FeistMusic

The Charlatans, Different Days, 2017.
Malgré tous ses efforts, le temps ne semble avoir aucune prise sur Tim Burgess et sa bande. Les rythmes et les sons du groupe restent intemporels. A la fois symboles d’une époque et en même temps actuels. @thecharlatans 

Interview des Ded Rabbit.

0005445866_10Quand on pense aux fratries dans le rock, les premiers noms qui nous viennent à l’esprit sont naturellement Oasis, les Beach Boys, AC/DC, …

Chacun ayant géré à sa manière la notoriété et le fait d’être en famille, tous ces groupes ont connu des destins aussi divers que variés.

Pas de recette miracle donc pour réussir avec ses frères, sœurs, cousins, cousines et autres personnes partageant une partie de génome aussi infime soit-elle.

Chez Château d’Air, nous sommes partis à la rencontre des Ded Rabbit. 4 frères écossais réunis un peu par hasard, mais avec un goût certain pour la (bonne) musique.

Les agendas de chacun étant ce qu’ils sont, et la direction n’étant pas en mesure de me payer le déplacement vers Edimbourg, c’est avec 25% du groupe et via Skype que j’ai mené cette interview. Pour voir ce qui s’est dit, n’hésitez pas à lancer la vidéo (et à la partager).

Pour suivre les 4 frères, c’est par ici:

TwitterSpotify, site web, Facebook.

Courant d’Air #1722

designklein-14811822Slowdive, Slowdive, 2017.

Il aura fallu attendre 22 ans pour que Pygmalion ait une suite. Attente qui valait vraiment le coup puisque le retour de Slowdive est réellement enthousiasmant. @slowdiveband

 

Afghan Whigs, In Spades, 2017.

Tantôt planante, tantôt électrique et hyper rythmé, la musique des Afghan Whigs sait s’étaler sur un panel de sensations vraiment large. @theafghanwhigs

At The Drive In, in-ter-a-li-a, 2017.

On sort les muscles pour ce nouvel album de At The Drive In. Les membres du groupe n’ayant pas chômé chacun de leur côté depuis leur dernière production studio (au siècle dernier), ils n’ont clairement pas perdu la main. @AtTheDriveIn

Diagrams, Dorothy, 2017.

3 ème album pour Diagrams qui ressuscite le Cat Stevens des débuts. Très joli donc. @diagramsmusic

Junior, Veronica, 2017.

Trio qui n’est pas sans rappeler Blink 182. L’association des 2 voix des chanteurs est d’ailleurs vraiment proche de ceux que l’on peut aisément qualifier d’exemples. Après un très bon 7 titres sorti fin 2015, ils sont de retour avec le single Veronica. @musicofjunior