Courant d’Air #1442

Courant d'Air

Voici donc un nouveau Courant d’Air qui traînait sur un coin de table du château… Une petite compilation très internationale et composée de plusieurs duos. On commence avec le britannique Baxter Dury et le titre, Pleasure, extrait de son quatrième album It’s a pleasure. Direction l’Allemagne pour découvrir le nouveau duo allemand Milky Chance et le titre entraînant Running… Continuons avec le duo franco-finlandais The Dø et la publication de Shake Shook Shaken, leur meilleur album de mon point de vue. Rendez-vous ensuite avec les incontournables danois Sune Rose Wagne et Sharin Foo  de The Raveonettes, qui nous ont gratifié d’un septième album très tranchant… N’hésitez pas à visionner leurs clips mais gare aux épileptiques. Traversons l’atlantique pour le nouveau projet de Dan The Automator : Got a Girl qui rend hommage au sixteen avec la chanteuse Mary Elizabeth Winstead (apparition au cinéma dans Boulevard de la Mort de Tarantino). Enfin, retour en France avec Christine And The Queens et le titre Cripple. Bon vol!

  1. Baxter DuryPleasure
  2. Milky ChanceRunning
  3. The DøKeep Your Lips Sealed
  4. The RaveonettesEndless Sleeper
  5. Got a GirlDid We Live Too Fast
  6. Christine And The Queens – Cripple

En bonus: Goodbye to Crystal Castles :

 

Courant d’Air #1428

CourantdAir1428

Voici le Courant d’Air de cette semaine les petits lapins! Cette sélection est composée de petites nouveautés bien évidemment, de quelques titres d’artistes qui refont surface et d’un hommage, le tout accompagné de leurs clips respectifs.

The Child of Lov – « Heal »

The Child of Love est un artiste néerlandais récemment décédé de complications liées à une lourde opération du coeur. Il venait à peine de sortir son album éponyme félicité par la presse unanime, et devait donner à son public son tout premier concert. Petit génie de la soul mêlée de funk et de pop, voici pour vous »Heal« …

CongopunQ – « Trip With Me »

CongopunQ est né de la rencontre de Cyril Atef, batteur de Bumcello, et du performer Dr.Kong en 2005. Le premier s’occupe du son et le second vient enflammer le public en se trémoussant sur scène dans un style bien à lui. Ce projet original est un mélange d’influences punk et africaines. Voici le titre « Trip With Me » issu de leur dernier album « No Guns More Drums » sorti en tout début d’année.

Sylvan Esso – « Dreamy Bruises »

Sylvan Esso est un duo qui nous vient de Caroline du Nord composé de la chanteuse Amelia Meath et du producteur électro Nick Sandborn. Ils délivrent une musique électro-pop sensuelle et sortent leur tout premier album éponyme le mois dernier. Je vous le recommande chaudement.

Phoria – « Atomic »

Ce quintette originaire de Brighton en Angleterre en est déjà à son troisième EP avec le tout dernier « Display » sorti en juin dernier. On retrouvera aisément les influences de Radiohead sur ce titre que je vous laisse découvrir.

The Roots – « Understand »

On ne présente plus The Roots mais ils font toujours parler d’eux. En cause, la sortie de leur dernière galette « …And then You Shoot Your Cousin » au mois de mai dernier. On retrouve toujours ce bon hip-hop alternatif dont ils ont le secret et ce morceau choisi pour vous ne déroge pas à la règle.

Al’Tarba – « The Sleeping Camp »

Ce beatmaker toulousain n’en est pas à sa première production avec ce nouvel EP « The Sleeping Camp » sorti sur le label associatif Banzai Lab en avril dernier. Bien connu dans le milieu abstract hip-hop et épaulé par son acolyte scratcheur DJ Nix’on, il nous livre ici un titre électro à la Wax Tailor sur un fond de guitare acoustique tsigane.

Bonus Track:

Caribou – « Can’t Do Without You »

 

 

Mais d’ou venez-vous Talmud Beach?

talmud-beach

A la première écoute de Talmud Beach, une des premières questions que l’on peut se poser, c’est d’où vient ce groupe de blues américain… Que nenni, pas américain, le groupe, composé de trois barbus (encore), vient tout droit de Finlande et s’inscrit comme les successeurs du groupe finlandais 22 Pisterpirkko.

En novembre 2013, le trio composé de (Mikko Siltanen, Petri Alanko, Aleksi Lukander) a sorti leur premier album éponyme logiquement chez Bone Voyage Recording (label crée par les membres de 22 Pisterpirkko). Un premier album qui parle avec l’esprit du blues mais avec leur propre approche : un blues psychedelic basée sur des rythmes kraut acoustiques accompagné d’une pointe d’humour. « I sold my hair to the devil / the devil gave me the blues / so I don’t need to use that shampoo anymore »  entonne le chanteur sur Sold My Hair, assumant sa calvitie bien avancée…

Pas besoin d’être fan de blues pour aimer Talmud Beach et même que, peut être, leur musique enthousiasmante pourrait être une révélation pour les véritables fans…En écoute, je vous propose quatre extraits : Hoba Don’t Mind a Little Rain, Drinkin Kilju, Sold My Hair ainsi que le clip de Time On Highway 5. Enjoy!

Tom Vek de plus en plus inspiré!

tom_vek

Thomas Timothy Veron- Kell alias Tom Vek est un artiste londonien né le 10 mai 1981 à Honslow (Londres). Diplômé d’une école d’art graphique, il baigne également dans l’univers musical depuis son plus jeune âge, notamment aux côtés de son père guitariste qu’il accompagnait à la basse et à la batterie dans leur garage. Lorsque sa famille acquiert un radio-cassette-enregistreur à l’âge de 14 ans, il commence à enregistrer ses propres compositions qu’il confiera à Alex Cooper, batteur du groupe « Katrina And the Waves » et aussi ami de la famille. Ce dernier lui permettra alors de sortir son premier LP « We Have Sound » sur le label Tummy Touch en 2005. Influencé par les artistes grunge de l’époque tels que Smashing Pumpkins et Pear Jam, cet album est orienté garage-rock agrémenté de quelques touches électro. Certains titres me rappellent un certain Beck sur l’album « Mellow Gold » sorti en 1994.

Il faudra ensuite attendre six longues années pour découvrir son nouvel opus « Leisure, Seizure » sorti en 2011 chez Island Records. Six années pendant lesquelles le petit génie, compositeur et multi-instrumentiste (basse, guitare, batterie, clavier, etc.), se cherche un style en favorisant un rock plus orienté électro-dancefloor. C’est un véritable tournant, Tom Vek marie de très belle manière toutes ces influences et on commence à voir émerger un One-Man-Band qui a du chien. Vous pourrez écouter le très bon titre « Aroused » et apprécier tout autant le clip précédemment publié ici par Mathieu.

Plongé dans son imaginarium, il continue sur sa lancée et il ne lui prendra cette fois que trois ans pour donner naissance à son tout dernier album « Luck » sorti en juin 2014 sur le label indépendant Moshi Moshi Records basé à Londres. Ce disque sera entièrement enregistré par les soins de Tom Vek en personne et le résultat est… comment vous dire… Un bijou, une perle qui s’écoute de A à Z sans interruption, qui vous donne le modjo et vous transporte sur le dancefloor sans hésitation. Je ne m’en lasse pas. C’est un aboutissement, Tom Vek à trouvé son crédo et l’exploite à merveille. Il dit s’être inspiré des samples de batteries de Dj Shadow et du rock des Deftones pour ce nouvel opus. Si vous lui demandiez de se décrire il répondrait ceci : “I’m like a punk-rocker trying to make hip hop, basically, but I’ve only got a drum kit and a guitar and one keyboard”. Tout est dit ou presque…

Voici une sélection de titres de l’album « Luck« , accompagné de l’excellent clip « Sherman (animals in the jungle)« . Je vous glisse également l’extrait « C-C » en vidéo issu de son premier album.

Courant d’Air #1427

Courant d'Air

Les courants d’air réunissent des morceaux découverts lors de nos diverses pérégrinations musicales. Ils ont accrochés nos oreilles et c’est pourquoi nous souhaitons les partager avec vous.

Voici donc une sélection de 8 chansons rien que pour vous :

  • Spoon – « Rent I Pay »
    On commence par Spoon qui est un groupe de rock américain qui fait son retour, 4 ans après leur dernier album.« Rent I Pay » est leur premier extrait et ça s’annonce plutôt pas mal !
  • Swans – « A Little God In My Hands »
    Autre groupe américain de rock, Swans a sorti un nouvel album  en mai nommé To Be Kind. « A Little God In My Hands » est un morceau torturé mais entêtant.
  • Eli « Paperboy » Reed – « WooHoo »
    Eli « Paperboy » Reed vient de Boston mais officie plutôt dans la Soul. Remarqué en 2010 avec son premier album Come And Get It!, il nous revient, 4 ans après, avec son second album Nights Like This.
  • Seu Jorge – « Amiga Da Minha Muller »
    Seu Jorge car, même si ça date de 2011, faudrait pas oublier que c’est la Coupe du Monde !
  • Music Go Music – « Nite After Nite »
    Ici, on bascule sur de la Disco-Pop « ABBA-esque » avec les californiens de Music Go Music. Leur nouvel album Impressions sort le 19 août prochain.
  • JUNGLE – « Busy Earnin' »
    JUNGLE est un groupe anglais mystérieux. Le duo à l’origine de ce groupe n’est connu que sous les pseudo « J » et « T ». Le premier album éponyme débarque dans quelques jours.
  • Kool A.D. – « I’m On A Plane »
    Kool A.D., c’est Victor Vazquez, ancien membre de Das Racist. « I’m On A Plane » est un morceau électro-hip-hop bien perché.
  • Jamie XX – « Sleep Sound »
    On finit en beauté avec une belle berceuse électronique de Jamie Smith (The XX), sortie il y a quelques mois.

EN BONUS :

  • Ohio Express – « Beg, Borrow And Steal« 

L’orfèvre Mujuice

mujuice

Il y a quelques mois, mon frère m’a parlé d’un obscur artiste russe dont il m’a montré le clip intitulé « Юность » (« Youth »). Il pensait que cela pouvait attiser ma curiosité. Effectivement, malgré le petit sourire en coin quand on découvre que ça chante en russe sur une musique électro-rock, ça n’a pas l’air mal… Je vous présente donc Mujuice !

Mujuice nous vient de Russie où il a acquis une bonne petite réputation. Ce moscovite de trente ans expérimente les musiques électroniques depuis déjà un certain temps. Roman Litvinov est aussi designer graphique. Son imagination fertile fait qu’il cultive un vaste univers très personnel. L’écoute de chacun de ses albums dessine d’ailleurs, à chaque fois, une facette différente de cet univers mais toujours taillée avec grand soin et cohérence. Sa discographie est un parcours sombre semé d’expérimentations musicales mêlant sampling, paroles en russe, glitch, mélodies symphoniques et autres sons synthétiques et variés.

Son dernier album Metamorphosis, sorti cette année 2014, est un ensemble de mélodies sans paroles, toutes douces et mélancoliques. Il y expérimente des sonorités classiques et philharmoniques qui rendent cet album très aérien. Un album bien sage comparé aux précédant comme l’EP de 2012 Mistake and regrets, plus « House » et l’album Downshifting, plus l’électro-rock, sorti en 2011. C’est d’ailleurs mon préféré car on peut entendre Mujuice chanter en russe sur des mélodies bien léchées et de nombreux samples de batterie. Il y a aussi 2 autres albums plus anciens : Cool Cool Death (2007) et SuperQueer (2004), plus centrés sur le glitch et les samples et tout aussi intéressants. Je ne les ai d’ailleurs trouvés que sur Grooveshark.

Mujuice est un artiste qui sait constamment se renouveler tout en restant fidèle à lui même. Il anime ses compostions avec brio en utilisant des samples et des glitch qui me ramènent étrangement et avec bonheur, 10 ans en arrière.

Pour que vous vous fassiez votre propre avis, j’ai sélectionné pour vous quelques morceaux des derniers albums et EP. A vous d’essayer de trouver ceux qui viennent du même album ;)